Rehaussement du barrage du Grimsel: recours des écologistes

BERNE - Neuf associations pour la protection de l'environnement recourent contre le rehaussement du barrage du Grimsel. L'augmentation de 23 mètres du niveau du lac engloutirait presque un km² d'espace vital, soit 136 terrains de football, selon elles. Les associations de protection de l'environnement s'opposent à l'immersion de la marge proglaciaire du glacier de l'Oberhaar, d'une section importante de la forêt d'aroles, comprenant des arbres de plus de 500 ans, ainsi qu'une partie du site marécageux, écrivent-elles mercredi dans un communiqué commun. Quelque 87 hectares de paysage protégé seraient submergés par les eaux. Le sacrifice est trop gros pour la nature, estiment les organisations environnementales. En outre, le transfert du débit en hiver aggraverait les problèmes de protection des eaux de l'Aar, car la période de crue, artificielle durant la froide saison, serait prolongée, au détriment des poissons et autres organismes aquatiques. Les Forces motrices de l'Oberhasli SA (KWO) ont déposé une demande de permis de construire en octobre afin de rehausser le barrage du Grimsel. Elles veulent ainsi augmenter le volume de stockage exploitable de 95 à 170 millions de mètres cube et transférer la production d'électricité d'été en hiver. Les recourants sont Pro Natura, le WWF Suisse, la Fondation suisse de l'énergie, la Fondation pour la protection et l'aménagement du territoire, Greenpeace Suisse, Aqua Viva, la Fondation suisse de la Greina, l'association du Grimsel (Grimsel Verein) et le Rheinaubund. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.