Redevance critiquée: le directeur de la SSR prévient les Romands

BERNE - Les Romands pourraient se mordre les doigts d'avoir trop critiqué le service public. Si la redevance radio-TV n'est pas augmentée, les Alémaniques pourraient remettre en question la répartition des moyens entre les régions, prévient Armin Walpen."Je m'y opposerais avec force", déclare le directeur général de la SSR dans un entretien au journal "Le Matin dimanche". M. Walpen rappelle toutefois que si les Alémaniques ne payaient la redevance que pour eux, cela leur reviendrait à 260 francs (au lieu des 450 francs payés actuellement), ce qui serait plutôt bas en Europe. Et de mettre en garde la Romandie: "ne jouez pas avec le feu!".Pour éviter ce démantèlement de l'offre, la SSR demande au Conseil fédéral une hausse de 6,5% de la redevance. La plus grande partie des 72 millions que cela représenterait serviraient à moderniser la radio et la télévision, à investir dans la télévision à haute définition, le numérique dolby et la numérisation de la radio.Pour M. Walpen, le public est en droit d'attendre cette modernisation. La participation demandée aux Suisses pour ces projets ne représenterait que 2,50 francs par mois et par ménage de 2007 à fin 2010, rappelle-t-il.La facture pour les ménages suisses pourrait toutefois se révéler plus salée, reconnaît M. Walpen. L'augmentation pourrait atteindre environ 9,5%, soit une redevance de quelque 500 francs par an. Outre une hausse de 6,5%, la SSR demande en effet une compensation des 3% que la nouvelle loi sur la radio-TV accorde aux diffuseurs privés.Monsieur Prix préconise une hausse plus modeste de 2,4%, a révélé "L'Hebdo" jeudi dans une interview avec le directeur général adjoint de la SSR, Daniel Eckmann. Mais comme le redit M. Walpen, Rudolf Strahm reconnaît que l'essentiel des besoins en financement de la SSR est justifié.L'ampleur de la hausse de la redevance est contestée par les partis gouvernementaux, mais M. Walpen se dit surtout "surpris par la soudaine agressivité de certains milieux en Suisse romande contre la SSR". Et de préciser qu'il vise là le monde des médias privés. "L'Hebdo" a consacré jeudi un dossier très critique à l'égard de la SSR. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.