Recensement: le questionnaire envoyé à la population disparaît

BERNE - Le questionnaire envoyé tous les dix ans à l'ensemble la population en vue du recensement fédéral disparaîtra. Dès 2010, les données devraient être régulièrement réunies via un système combinant exploitation des registres administratifs et sondages.Le Conseil fédéral a transmis au Parlement son projet de révision complète de la loi sur le recensement fédéral de la population. L'introduction de nouvelles méthodes statistiques devrait permettre de substantielles économies, souligne-t-il.Un plafond de dépenses de 69,2 millions de francs, à charge de la Confédération, devrait ainsi suffire pour la période 2008-2015. C'est environ un tiers de moins que le crédit pour le recensement de 2000 (108 millions).Destiné à mettre en évidence les grandes structures de la population, des ménages, des bâtiments, des logements et des lieux de travail ou de formation, le recensement sera désormais conçu comme partie d'un système statistique intégré. Le principe d'un grand relevé effectué tous les dix ans sera abandonné au profit d'un système axé sur la production de données actuelles.Première source d'information, les registres des habitants des communes et des cantons, les registres de personnes de la Confédération ainsi que le registre fédéral des bâtiments et des logements. Des données seront relevées chaque année dès 2010 pour décrire les structures démographiques de base, les conditions de logement, ainsi que l'état et l'évolution du parc immobilier.Cette méthode pourrait être à terme étendue à d'autres registres administratifs. La récolte des informations ne figurant pas dans ces banques de données se fera par sondages. Un relevé structurel devrait ainsi être mené chaque année auprès de 200'000 personnes sur les questions relevant de la langue, de la religion, de la formation, du travail, de la mobilité et du loyer.Dans une période où les changements économiques et sociaux sont rapides, ce système permet de couvrir les besoins en données statistiques, note le gouvernement. Les informations récoltées offriront en outre une finesse de résolution "considérable": elles livreront des résultats représentatifs au niveau de tous les cantons, mais aussi pour des petits groupes de population, des communes et des quartiers. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.