Rapport sur le climat: les partis inquiets, sauf l'UDC

BERNE - L'inquiétude domine dans le monde politique suisse, après la publication du rapport d'experts sur le réchauffement climatique. Les Verts demandent un débat urgent au parlement. Seule l'UDC juge la situation "pas si dramatique".Des changements climatiques se sont déjà produits par le passé, il s'agit de cycles naturels, a déclaré le porte-parole de l'UDC Roman Jäggi. "Il ne servirait à rien que la Suisse prenne des mesures de son côté, cela ne ferait que nuire à son économie". Les autres partis sont unanimes à penser le contraire."Il est important de faire des efforts au niveau international, mais la Suisse doit avant tout remplir ses engagements au plan national", estime le porte-parole des radicaux Christian Weber. Pour le PDC, il faut des bâtiments, des véhicules et des appareils moins gourmands. Le parti veut aussi promouvoir les énergies renouvelables.Pour le PS, "plus que jamais, il faut agir vite", indique sa porte-parole Claudine Godat. Et de plaider pour l'aboutissement de la taxe sur le CO2. Le PS soutient d'ailleurs l'initiative des Verts sur le climat et voit dans cet instrument un moyen de pression.Le géant zurichois de la réassurance Swiss Re pense de son côté que le réchauffement climatique va conduire à des tempêtes toujours plus fréquentes. Les dommages couverts sont donc appelés à enfler. Pour la période allant de 1975 à 2085, le numéro un mondial de la réassurance s'attend à une progression des dégâts causés par les tempêtes allant de 16 à 68%."Le rapport du GIEC démontre l'existence d'un consensus extraordinaire parmi les scientifiques sur la réalité des changements climatiques et leur origine humaine", a déclaré pour sa part le directeur général du WWF International, James Leape. "Ce rapport est un appel sans ambiguité aux gouvernements pour qu'ils réduisent d'urgence les émissions", a-t-il ajouté.Pour Greenpeace également, le rapport du GIEC constitue "une sirène d'alarme" pour pousser les gouvernements à l'action. "Si le dernier rapport du GIEC en 2001 était un appel à se réveiller, ce nouveau rapport est une sirène d'alarme", indique l'association. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.