Prisons pleines à craquer: barre des 6000 détenus franchie en 2005

NEUCHâTEL - La barre des 6000 détenus a été franchie pour la première fois en 2005 en Suisse. Une quarantaine d'établissement carcéraux affichaient complets ou étaient suroccupés. La capacité de vingt d'entre a été dépassée d'un cinquième.En 2005, la Suisse comptait au total 6540 places de détention. Le taux d'occupation moyen des établissement et institutions de privation de liberté s'est établi à 93 % le jour du relevé, le 7 septembre, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. La durée moyenne du séjour a augmenté d'un peu plus d'une semaine en 4 ans pour atteindre un peu plus de vingt jours.La forte hausse du nombre des détenus s'est amorcée en 2002 déjà, précise l'OFS. Alors que les effectifs avaient régressé à 5000 individus en 2001 et 2002, ils ont ensuite augmenté avec un saut de 15% en 2004 pour s'établir à 6111 individus en 2005.Le taux d'occupation était particulièrement élevé dans les prisons, les établissements fermés et de mesures. Il restait en revanche inférieur à la moyenne dans les établissements ouverts et semi-ouverts, dans les maisons d'éducation au travail et dans les centres de mesures de contraintes.Le jour de référence, 3771 détenus se trouvaient en exécution de peine, 1877 en détention préventive, 368 en détention en vue d'expulsion de refoulement ou d'extradition et 95 étaient incarcérés pour d'autres raisons. La proportion de femmes (5%) est restée stable ces dernières années.La part des étrangers était de 65% le jour du relevé. Il faut y ajouter les 6% de détenus en détention en vue d'extradition ou d'expulsion. Ce dernier chiffre a pratiquement doublé entre 2001 et 2004 pour diminuer de 7% en 2005.Le taux de détenus par rapport à la population a augmenté quant à lui de 12% au cours des deux dernières années. Avec 83 détenus pour 100 000 habitants, la Suisse restait cependant en deça de la médiane européenne (97 pour 100 000 habitants). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.