Prestations hospitalières: la Suisse adopte le système allemand

BERNE - Les acteurs de la santé réunis dans SwissDRG ont opté pour l'introduction du système allemand de forfaits par cas. La Suisse a ainsi franchi un pas vers une rémunération unifiée des prestations hospitalières. Il devrait être effectif dès 2008. Le modèle G-DRG (pour German Diagnosis Related Groups) a été préféré, par trois voix contre deux, à un autre produit très semblable distribué par une firme américaine, a indiqué l'association SwissDRG lundi dans un communiqué. Le modèle allemand, développé par les hôpitaux et caisses maladie, n'est pas commercial, précise le texte. Ce système de forfaits par cas liés aux prestations devrait être introduit dans tous les hôpitaux de Suisse et auprès des assurances sociales obligatoires (assurance maladie obligatoire, assurance accidents, militaire et invalidité). "Le choix de ce système permettra de franchir un pas important vers la réforme du financement hospitalier", se réjouit SwissDRG. Il sera possible de comparer les prestations des hôpitaux. Celles-ci seront plus transparentes et rémunérées selon des principes identiques, précise l'association. Les travaux techniques en vue de l'introduction du système tarifaire dureront jusqu'en 2007. Il devrait être effectif, graduellement, dès 2008. Les membres de SwissDRG bénéficiant du droit de vote sont la Conférence suisse des directeurs cantonaux de la santé (CDS), la Fédération des médecins suisses, H+ Les Hôpitaux de Suisse, santésuisse, la Commission des tarifs médicaux LAA (CTM), l'assurance militaire (AM) et l'assurance invalidité (AI). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.