Pornographie sur le net: durcissement voulu au Conseil des Etats

BERNE - Le Conseil des Etats veut des mesures draconiennes pour lutter contre la pornographie enfantine sur Internet. Il a approuvé par 20 voix sans opposition une motion en ce sens de Rolf Schweiger (PRD/ZG).Il faut tout faire pour que les jeunes puissent développer une vie sentimentale et sexuelle "normale", a revendiqué le motionnaire. S'ils sont traumatisés dans leur enfance, ils risquent de ne jamais pouvoir vivre leur sexualité normalement. Des mesures drastiques sont donc nécessaires pour lutter contre les images pédophiles sur la Toile, a-t-il argumenté.Rolf Schweiger demande plusieurs choses. Ainsi, le visionnement volontaire de telles images devrait être punie de la même manière que le téléchargement. La loi n'appréhende actuellement que ce dernier délit. C'est incompréhensible, selon le radical, puisque la différence ne se joue souvent que sur l'habileté technique en informatique de l'utilisateur.Seule la consommation par mégarde demeurerait non punissable. Le juge devrait trancher. Les internautes qui tombent sur de la pornographie enfantine en visitant des sites de pornographie douce n'auraient rien à craindre, selon M. Schweiger.Autres mesures préconisées pour aider les cyberpoliciers: les fournisseurs d'accès devraient conserver les fichiers journaux de leurs clients durant 12 mois au lieu de 6. Les moyens d'investigation devraient en outre être étendus à l'instar de ce qui est possible pour le crime organisé, comme les investigations secrètes.Enfin, les fournisseurs d'accès devraient avoir l'obligation de proposer gratuitement à leurs clients des programmes permettant de filtrer les contenus Internet. Ils devraient en outre contrôler régulièrement le contenu de leurs serveurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.