Pollution atmosphérique: des valeurs d'ozone toujours trop hautes

BERNE - La pollution à l'ozone ne faiblit pas cet été. Samedi, les valeurs ont dépassé la limite d'immission autorisée dans presque toutes les stations de mesure. Le Tessin était le plus touché, mais même la haute montagne n'est plus épargnée.Au Jungfraujoch, dans l'Oberland bernois, la valeur a atteint jusqu'à 126 migrogrammes par mètre cube (µg/m³). Le Tessin est dans la situation la plus inquiétante. Lugano a passé samedi après-midi la barre des 200 µg/m³. Selon l'Ordonnance suisse sur la protection de l'air (OPair), la valeur de 120 µg/m³ ne doit pas être dépassée plus d'une heure par année.Sur tout le mois de juin, la ville tessinoise n'avait déjà respecté la limite autorisée que quatre jours. Le tableau n'était guère plus réjouissant dans la plaine de Magadino avec cinq jours sans excès d'ozone. La station de Magadino détient en outre le record de pollution de l'année avec 273 µg/m³ d'ozone enregistrés le 23 juin.Le mois dernier, les seuils ont aussi été régulièrement dépassés au nord des Alpes. Les stations de Baden (AG) et Dübendorf (ZH) ont connu des valeurs trop élevées à 21 reprises, la montagne du Rigi 20 fois, Bâle 19, Zurich et Payerne 17, Sion 14 fois.Un taux élevé d'ozone peut provoquer une irritation des yeux, de la gorge et des voies respiratoires et une réduction de la fonction pulmonaire. Les personnes affectées devraient s'abstenir de grands efforts aux heures les plus chaudes et les sportifs limiter les leurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.