Places d'apprentissage: un coach aidera les élèves en difficulté

GENèVE - Les jeunes en difficultés scolaires et sociales ne doivent pas rester en rade à la fin de l'école obligatoire. Pour les aider à trouver leur voie, la Confédération veut introduire une prise en charge individuelle avec le soutien d'un coach.L'idée forte de cette prise en charge particulière ("case management") est de tendre la perche aux jeunes qui ont besoin d'aide, a indiqué à Genève Doris Leuthard, cheffe du Département fédéral de l'économie. La conseillère fédérale s'est exprimée au terme de la Conférence nationale sur les places d'apprentissage.L'objectif est de dépister dès la 7e année les jeunes de faible niveau scolaire et socialement défavorisés, a précisé Mme Leuthard. Les enseignants, les conseillers professionnels et les parents seront impliqués dans ce processus.Pendant la 9e année, un coach sera mis à disposition du jeune. Cette personne l'aidera à choisir un métier et à trouver une place d'apprentissage. Si aucune solution n'est trouvée à la fin de la 9e, les anciens élèves continueront d'être épaulés jusqu'à ce qu'ils trouvent leur voie, a indiqué Mme Leuthard.Cette nouvelle mesure décidée par la Conférence sur les places d'apprentissage sera appliquée en collaboration avec les cantons. Toujours pour améliorer l'offre de places d'apprentissage, des conseils pour les entreprises formatrices seront développés, notamment pour les questions juridiques, logistiques et sociales.Une légère détente se dessine sur le marché des places d'apprentissage en Suisse en 2006. Le nombre de places a effectivement augmenté de 2%, a souligné la ministre de l'économie. Mais il reste encore 3000 jeunes qui n'ont pas trouvé de place de formation adéquate. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.