Particules fines: action des CFF réussie et 80km/h respectés

BERNE - La journée d'action des CFF contre les particules fines a été un succès, surtout outre-Sarine. Le voyage retour gratuit a augmenté la fréquentation des trains de 10%. Côté autoroutes, la limitation à 80km/h dans 11 cantons alémaniques est respectée.Les CFF ont doublé le nombre de voitures sur l'axe est-ouest. De plus, deux convois ont circulé en parallèle entre Zurich et Coire, Berne et Interlaken et en direction de Brigue. Tout le monde a ainsi pu trouver une place assise, a indiqué le porte-parole des CFF Roger Baumann. Derrière les guichets, les équipes ont été renforcées.Bâle a connu la plus forte affluence alors que Zurich enregistrait un flot comparable à un jour ouvrable, selon M. Baumann. C'était plus calme en Argovie et à Soleure.La moitié des passagers ne savaient rien de l'action décidée à très court terme mais beaucoup de supporters de football en ont profité pour assister aux quarts de final de la coupe de Suisse.Outre les CFF, de nombreuses autres compagnies de transport ont participé à cette journée d'action. Ruedi Helfer, de l'Union des transports publics (UTP), a indiqué que la journée a été un plein succès, car très positivement accueillie par le public. Les cars postaux ont également été bien utilisés, notamment dans l'Oberland bernois, le Valais et aux Grisons, selon un porte-parole de La Poste.Selon une étude de l'Office fédéral du développement territorial, le trafic ferroviaire cause 15 fois moins de poussières fines que le trafic routier. Le premier est responsable de 1,4 % des émissions, le second de 22 %.Par ailleurs, la limitation de vitesse à 80 km/h introduite par onze cantons alémaniques pour lutter contre les particules fines a été largement respectée par les automobilistes. C'est ce qu'a montré une enquête de l'ATS auprès de plusieurs polices cantonales.Des repérages effectués sur le réseau autoroutier zurichois ont révélé que le 80 km/h était en général respecté, a indiqué dimanche la police cantonale zurichoise.Au début, le trafic a emprunté en colonne la voie de droite et n'a pratiquement pas utilisé la voie de dépassement, selon les observations de la police zurichoise. Avec l'accroissement du trafic, la piste de gauche a ensuite aussi été empruntée pour décharger la voie normale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.