ONU: résolutions sur le sport pour la paix et le développement

NEW YORK - Le sport doit jouer un rôle plus important dans la promotion de la paix et le développement. L'Assemblée générale de l'ONU a voté 2 résolutions en ce sens. Le conseiller spécial des Nations Unies pour le sport Adolf Ogi est à l'origine de cet élan. Gouvernements, organisations sportives et économie privée doivent s'allier pour encourager les activités sportives qui favorisent la promotion de la paix et le développement, indique l'un des textes. Le second appelle la communauté internationale à une trêve olympique mondiale durant les Jeux de Turin, l'hiver prochain. Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et son conseiller spécial pour le sport au service du développement et de la paix, Adolf Ogi, ont établi des fondements solides durant les trois dernières années, a déclaré jeudi Peter Maurer, ambassadeur de la Suisse auprès de l'ONU à New York. Il s'agit maintenant de bâtir dessus. De nombreux projets et initiatives durant l'année internationale du sport de 2005 ont montré que la volonté d'utiliser ce domaine pour promouvoir le développement repose sur une large base, a affirmé M. Maurer. Le financement sur le long terme des efforts dans ce secteur par le système onusien doit cependant encore être défini. La Suisse co-préside un groupe de l'ONU des amis du sport. Adolf Ogi a de son côté affirmé dans une conférence de presse à New York que l'argent n'était pas le problème. "Ce qu'il faut, c'est de la volonté, du coeur et des idées", a proclamé l'ancien conseiller fédéral. Avec le président du groupe de travail de l'ONU pour le sport, Djibrill Diallo, M. Ogi a proposé à New York un business plan sur la façon dont le sport pourrait contribuer à atteindre les objectifs du Millénaire. Une deuxième conférence sur le sport et le développement doit avoir lieu à Macolin (BE) du 4 au 6 décembre. Adolf Ogi s'efforce également de faire du sport un des thèmes importants du prochain Forum économique mondial de Davos. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.