Michael: peines confirmées par le TF pour les agresseurs

LAUSANNE - Les deux agresseurs majeurs de Michael, racketé et battu à mort en gare d'Yverdon-les-Bains le 1er juin 2003, écopent définitivement de 20 et 19 ans de réclusion. Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté leurs recours.Les juges fédéraux ont ainsi confirmé le verdict de la justice vaudoise. Seul le dispositif de l'arrêt a été rendu. Les considérants seront donnés ultérieurement.Les deux jeunes gens n'avaient échappé à la peine maximale, la réclusion à vie, qu'en raison de leur jeune âge, 20 et 23 ans au moment des faits, de leur enfance perturbée et de leurs regrets.Michael, leur victime, avait été racketté dans le train Payerne-Yverdon, puis en gare d'Yverdon. Ce jeune homme de dix-huit avait succombé à ses blessures cinq jours après au CHUV, à Lausanne.Les deux agresseurs adultes au moment des faits avaient été condamnés pour assassinat le 20 juin 2005 par le Tribunal criminel d'Yverdon-les-Bains. En octobre dernier, la Cour de cassation avait confirmé le verdict. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.