Marina Masoni: les appels à la démission se multiplient

LUGANO - La pression est montée d'un cran pour Marina Masoni. Samedi, le parti socialiste tessinois a demandé le retrait de la cheffe des finances du canton. Dimanche, ce sont les éditorialistes qui ont tiré à boulets rouges sur la politicienne radicale.Le rédacteur en chef du journal dominical gratuit "Il Caffè", édité par Ringier, adresse une lettre ouverte à la conseillère d'Etat, dépossédée de son département par ses pairs. Lillo Alaimo reproche à la politicienne de 48 ans d'avoir un ego démesuré et perdu tout contact avec la réalité. Il prédit la fin de sa carrière.La popularité de Mme Masoni est en chute libre depuis l'éclatement d'une affaire fiscale en début d'année. Dans l'oeil du cyclone, la fondation de sa famille, dotée d'un capital de 14 millions, qui est basée à Schwytz et ne paye pas d'impôts au Tessin.Le président de la Lega, Giuliano Bignasca, écrivant dans le journal de son parti "Il mattino della domenica", demande au parti radical "d'avoir enfin le courage d'expliquer la situation" à la conseillère d'Etat.Samedi, les socialistes tessinois ont appelé au retrait de la politicienne. "Cette affaire est arrivée au point de non-retour", a ainsi déclaré le président des socialistes tessinois Manuele Bertoli, à l'occasion du congrès de sa section.Le parti radical doit prendre un décision claire pour ne pas mettre sa crédibilité en jeu, a encore déclaré le dirigeant socialiste. Egalement présente à la journée du parti, la conseillère d'Etat en charge de la santé Patrizia Pesenti a demandé de rétablir un "climat de confiance".Mercredi, Mme Pesenti avait décidé, avec les trois autres membres restants du gouvernement, de retirer à Mme Masoni les rênes des finances cantonales. La conseillère d'Etat incriminée a réagi vendredi soir, se disant blessée par une mesure aussi drastique à son égard.La cohésion des radicaux tessinois est mise à rude épreuve. La décision du gouvernement a en effet été soutenue par l'autre PRD de l'Exécutif, le chef de l'éducation Gabriele Gendotti. La direction du parti devrait évoquer l'affaire dans le courant de la semaine prochaine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.