Les Suisses veulent pouvoir choisir les médicaments et thérapies

ZURICH - Les Suisses refusent clairement une limitation de leur accès aux médicaments et aux thérapies. Ils sont 65% à exiger le libre choix, contre 54% l'année dernière. Quand il s'agit de traiter le cancer, le taux passe même à 100%.Selon le moniteur de la santé 2006 présenté à Zurich, la majorité des personnes interrogées veulent aussi pouvoir choisir librement le médecin, l'hôpital ou les prestations. Toutefois, un grand nombre de Suisses restent favorables à un système de bonus/malus pour les primes d'assurance maladie: ils sont 76% à accepter cette idée, contre 72% en 2005 et 74% en 2004.Les avis sont très partagés sur l'initiative populaire pour une caisse maladie unique. Les majorités basculent selon les arguments. Pour le moniteur de la santé 2006, l'institut gfs.bern a interrogé 1203 personnes dans tout le pays. Ce sondage annuel est mené depuis 1997. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.