Les routiers disent "non" à la hausse de la redevance poids lourds

BERNE - Des routiers venus de toute la Suisse ont protesté à Berne contre le projet d'augmentation de la redevance poids lourds (RPLP). Ils ont également exigé un assouplissement de l'interdiction de rouler de nuit au Gothard.Le rassemblement a été organisé par l'Association suisse des transports routiers (ASTAG). Son président, le conseiller national Carlo Schmid (PDC/AI) a reproché au Conseil fédéral d'arnaquer le secteur routier avec la RPLP.Officiellement, le gouvernement évoque une augmentation de la redevance de 10 à 15%, a-t-il déclaré selon le texte de son discours. Mais il suffit de connaître un peu le dossier pour savoir qu'elle pourrait aller jusqu'à 30%. Ce pourrait être le cas si les catégories de redevance sont de nouveau modifiées, craint le député.L'ASTAG a lancé une pétition contre la hausse de la RPLP qui devrait être remise mardi prochain au Département fédéral des transports (DETEC). Vendredi soir, le texte avait déjà recueilli plus de 150'000 signatures.Le président de l'ASTAG s'est également réjoui de l'"impact accru" du transport routier au Conseil fédéral. La nouvelle conseillère fédérale Doris Leuthard s'est prononcée contre l'augmentation de la RPLP: "je compte sur sa persévérance", a lancé M. Schmid.L'ASTAG a rappelé samedi ses revendications en lien avec l'axe coupé du Gothard. Il est admissible que les chauffeurs doivent de nouveau passer des heures dans des bouchons, cinq ans à peine après l'accident du tunnel, a dit M. Schmid.L'association demande aussi d'assouplir l'interdiction pour les poids lourds de rouler de nuit. Le trafic intérieur doit être traité de manière prioritaire et des zones d'attente doivent être aménagées pour le trafic de transit, à son avis. Enfin, les poids lourds roulant en Suisse ne devraient pas être désavantagés par rapport aux touristes qui traversent le pays.Les coûts financiers que la branche des transports et l'économie suisse subissent à cause de la fermeture du Gothard doivent être compensés. L'ASTAG prône pour cela de renoncer partiellement aux recettes RPLP supplémentaires générées par l'accident. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.