Les Helvètes ont vécu la journée la plus chaude de l'été

BERNE - Mercredi a été la journée la plus chaude de l'été, avec notamment 34,9 degrés à Buchs et 34,8 à Genève. Aucun record n'a toutefois été battu. Quant aux taux d'ozone, ils ont à nouveau dépassé allègrement la valeur limite de 120 microgrammes par mètre cube.Avec 221 µg/m³ enregistrés à 17h00 à Magadino et 218 à Lugano ainsi que des températures avoisinant les 32 degrés, les autorités tessinoises ont décidé de déclencher jusqu'à samedi leur plan d'alerte à la canicule. Celui-ci prévoit des mesures pour protéger la santé des groupes de personnes à risque.Dans le reste de la Suisse, les taux d'ozone affichaient en fin d'après-midi 202 µg/m³ au Rigi (LU), 191 à Bâle, 178 à Payerne (VD), 176 à Zurich, 124 à Berne et 101 à Lausanne, selon les informations du Réseau national d'observation des polluants atmosphériques (NABEL) diffusées sur internet.Le mercure s'est pour sa part élevé jusqu'à 34,9 degrés à Buchs, ce qui représente la valeur la plus haute enregistrée cet été, a indiqué Christophe Salamin, de MétéoSuisse. A Genève, la thermomètre a affiché à 16h10 34,8 degrés, mais cela reste encore loin du record local qui s'établit à plus de 38 degrés.A Bâle, la température s'est élevée au maximum à 34,1 degrés, à Zurich et Coire à 34, à Sion à 33,2 et à Neuchâtel à 32,6. Dans les Alpes, le mercure a indiqué 8 degrés au sommet de la Jungfrau, qui culmine à plus de 4000 mètres.Selon M. Salamin il faisait déjà très chaud au petit matin. Peu avant le lever du soleil, les températures minimales étaient de 18,6 degrés à Neuchâtel, 17,6 à Genève et à 20,2 à Lugano. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.