Les Femmes radicales veulent doubler leur fief au National

LAUSANNE - Les Femmes radicales entendent doubler leur présence au Conseil national en passant de cinq à dix sièges lorsdes élections fédérales d'octobre. Réunies à Lausanne, elles ont lancé pour la première fois de leur histoire leur propre campagne.Quelque 150 participants des deux sexes ont assisté au "happening" marquant le début de la campagne, ont annoncé les Femmes radicales dans un communiqué. L'ex-Miss Suisse Lauriane Gilliéron et le chanteur Patrick Juvet, interprète du tube "Où sont les femmes?" sont venus soutenir l'assemblée. La première campagne nationale des femmes radicales depuis leur fondation en 1949 sera portée par des représentantes reconnues et des têtes de liste. Parmi elles, la présidente du Conseil national Christine Egerszegi.A l'heure où certaines analyses évoquent un désintérêt croissant de la politique chez les femmes, les radicales veulent envoyer un signal fort, a déclaré Marianne Dürst, présidente des Femmes radicales, selon le texte écrit de son discours.Au cours de cette campagne, les Femmes radicales s'engageront pour des équipes mixtes en politique, dans l'économie et dans la société et pour une meilleure conciliation des vies professionnelles et familiales". "Nous souhaitons aussi des modèles d'enseignement et de prise en charge des enfants plus respectueux des besoins exprimés par les familles", a relevé la présidente. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.