Le Solar Impulse vole virtuellement entre Hawaï et la Floride

GENèVE - Le Solar Impulse de Bertrand Piccard se trouve en plein vol entre Hawaï et la Floride. Un vol pour l'heure virtuel, accompli sur un simulateur qui reproduit le comportement du futur avion solaire face à des conditions météo bien réelles.Le prototype de l'avion n'est pas encore construit, mais l'entraînement de l'équipe de Solar Impulse a commencé. De lundi à vendredi, grâce à la base établie à l'aéroport de Genève, ses membres peuvent faire virtuellement évoluer dans le ciel l'appareil soumis à de vraies données météo mises à jour toutes les douze heures.Quelques ordinateurs, écrans et cartes géographiques: la base du projet "Solar Impulse Virtual Flight 2007", présentée par Bertrand Piccard, n'impressionne pas au premier regard. Mais elle cache un outil informatique innovant, prenant en compte des milliers de paramètres pour reproduire un couloir aérien de 2000 km de long."Nous ne savons pas du tout si le vol sera un succès ou non", a souligné l'aventurier. Dans tous les cas, des enseignements précieux seront tirés. La simulation permet à l'équipe de s'exercer à trouver les couloirs aériens les plus propices et de tester le comportement de l'avion, léger et de grande envergure, face aux masses d'air, aux vents et au soleil. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.