Le PS veut sortir la Suisse du nucléaire d'ici 2024

BERNE - La dernière centrale nucléaire suisse peut être fermée en 2024, estime le Parti socialiste. La production atomique peut sans problème et sans risque être remplacée par des énergies renouvelables, si les investissements suivent.Dans une étude présentée à Berne, le PS propose ses solutions pour couvrir le plus rapidement possible l'intégralité des besoins suisses en électricité par les énergies renouvelables. L'énergie issue de l'incinération des déchets ménagers, de la biomasse, de l'éolien ou de la géothermie sont quelques-unes des alternatives au nucléaire mises en avant.Le parti est en outre d'avis que les nouvelles technologies permettront de réduire la consommation en électricité et les pertes énergétiques. Les installations de cogénération, c'est-à-dire qui produisent de l'électricité et captent la chaleur perdue pour les chauffages, constituent par exemple des solutions très efficaces tout en étant très écologiques au niveau des émissions de CO2.Pour atteindre ses objectifs, le PS considère comme nécessaires les incitations et les investissements dans les énergies propres. A long terme, celles-ci s'avèrent de toute façon plus économiques sans compter le fait qu'elles sont inépuisables et ne nécessitent pas de technologies dangereuses. La loi sur le CO2 et la flambée des prix du pétrole et du gaz accéléreront de toute façon cette réorientation énergétique, estiment les socialistes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.