Le nouveau président de la Confédération accueilli à Zurich

ZURICH - Les autorités et la population zurichoises ont accueilli le nouveau président de la Confédération en musique à Zurich. Un cortège composé de 400 invités a accompagné Moritz Leuenberger de la gare de Stadelhofen à l'opéra. Un train spécial avait d'abord conduit le socialiste de Berne à Zurich, son canton d'origine. Dans un discours semé d'allusions à Christoph Blocher, Moritz Leuenberger a rappelé que le tournus des conseillers fédéraux à la tête de l'Etat est un instrument "pour répartir le pouvoir dans le pays". "Car on ne peut - théoriquement - pas exclure que même dans notre démocratie il y ait des gens qui désirent avoir énormément de pouvoir." Le président sortant, Samuel Schmid, a de son côté dit "se réjouir" de la deuxième année présidentielle de son collègue. Il a souhaité qu'en 2006 la politique redevienne "plus pragmatique et se distancie des positions idéologiques tranchées". En fin d'après-midi, un train emmènera Moritz Leuenberger et les convives à Winterthour. Un repas de fête accompagné d'un spectacle aura lieu sur le site des anciennes usines Sulzer reconverties en quartier d'habitation et de loisir. L'Assemblée fédérale avait élu mecredi Moritz Leuenberger à la tête de l'Etat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.