Le National accepte les importations parallèles dans l'agriculture

BERNE - Les importations parallèles seront autorisées dans l'agriculture. Après le Conseil des Etats, le National a accepté par 95 voix contre 83 d'ouvrir une brèche dans la politique agricole 2011.Les importations parallèles sont prévues pour les moyens de production (fertilisants, pesticides) et les biens agricoles (tracteurs, machines). Le but est de réduire les coûts de production de 40 à 50 millions par an. C'est un signal vers une baisse des prix trop élevés en Suisse, ont jugé ses partisans, principalement des socialistes, des Verts et des démocrates-chrétiens.Une minorité composée d'UDC, de radicaux et de certains PDC a tenté de faire barrage, par crainte de porter préjudice à certains secteurs de l'économie, industrie pharmaceutique en tête. La Suisse serait un des rares pays au monde à introduire le principe de l'épuisement international sans contrepartie, même s'il s'agit d'un seul secteur, ont fait valoir les opposants.La conseillère fédérale Doris Leuthard a elle aussi appelé en vain à renoncer à cette libéralisation. Les risques d'un épuisement international sont trop élevés par rapport aux économies escomptées, a estimé la ministre de l'économie. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

31.07.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.