Le Montreux Jazz Festival réduit ses dépenses

BERNE - En déficit depuis 3 ans, le Montreux Jazz Festival revoit son concept. Les concerts payants seront recentrés en un seul lieu et l'offre réduite d'un tiers. Les boissons seront moins chères. Le système des "jazz" est abandonné.La manifestation abandonne le Casino, ce qui fait passer le nombre de concerts de 120 à 80 en seize jours. Ce recentrage sur les deux salles du Centre des congrès permet une économie d'environ 600'000 francs, a indiqué à l'ATS Olivier Graz, chef de la communication du festival. Il revenait sur des informations parues dans "Le Matin Bleu".Le budget 2007 s'établit à 16,5 millions de francs, 3 millions de moins qu'en 2006. Les déficits enregistrés en 2002, 2004, 2005 et 2006 ne sont pas la cause première de cette adaptation, a insisté M. Graz. Une réflexion est menée depuis plusieurs années pour améliorer la qualité de l'accueil pour le public et les musiciens.Le système des "jazz", la monnaie du festival, sera abandonné au profit du franc suisse. Les détenteurs de pièces pourront encore les utiliser en 2007. Les "jazz" avaient été introduits lors du transfert de la manifestation du Casino au Centre de congrès au début des années 1990. Cette simplification était réclamée par le public.Souvent critiqué comme étant trop élevé, le prix des boissons baissera. La bière passera ainsi de 5 à 4 francs, les minérales à 3,50 francs.Le budget de la manifestation est passé de 12 millions de francs en 2002 à plus de 19 millions en 2006. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.