L'ASIN lance une initiative pour renforcer les droits populaires

BERNE - L'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) a approuvé à Berne sans opposition une initiative pour le renforcement des droits populaires. Le peuple doit avoir son mot à dire sur la politique extérieure, réclame-t-elle.Le peuple suisse ne veut pas d'une adhésion par la bande ni de la poursuite de l'intégration de la Suisse dans d'autres grandes organisations, postule l'initiative. Le texte veut étendre le référendum obligatoire et y soumettre tous les traités et accords internationaux importants. Il appartient désormais au comité directeur de formuler l'initiative et de fixer sa date de lancement. Selon le président de l'ASIN Pirmin Schwander, ce sera sans doute après les élections fédérales d'octobre.Le projet n'est pas sans rapport avec plusieurs échecs que l'ASIN a connus en politique européenne ces deux dernières années (accord sur la libre circulation des personnes, accord Schengen/Dublin, milliard de cohésion). La nouvelle initiative aurait fait échouer par exemple l'accord de Schengen/Dublin car le texte n'a pas obtenu la majorité des cantons.Invité à s'exprimer devant un petit millier de membres de l'ASIN, Michael Reiterer, l'ambassadeur de l'Union européenne en Suisse, n'a pas eu la partie facile. Mon travail n'est pas de faire un travail de missionnaire pour l'UE en Suisse, mais de soutenir une collaboration étendue, a-t-il plaidé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.