La surveillance des prix a 20 ans: anniversaire fêté à Berne

BERNE - La surveillance des prix a 20 ans. A l'occasion de l'anniversaire de la loi fêté à Berne, la conseillère fédérale Doris Leuthard a souhaité à l'importante institution pour l'économie suisse "plein succès, beaucoup de mordant et une grande indépendance".Outre la ministre de l'économie, le "M. Prix" actuel Rudolf Strahm et ses prédécesseurs Leon Schlumpf, Odilo Guntern, Joseph Deiss et Werner Marti ont assisté au jubilé.Mme Leuthard a souligné l'importance de la surveillance des prix comme régulateur là où la concurrence ne joue pas. L'institution permet aussi de mesurer l'importance que les consommateurs et les PME accordent aux prix. C'est donc un "système d'alarme précoce" pour améliorer la compétitivité de la Suisse.Doris Leuthard a dit sa volonté d'intensifier la concurrence à l'importation. "Nous voulons nous attaquer aux nombreux cloisonnements des marchés qui poussent les prix à la hausse". Il s'agit notamment d'inscrire le principe "cassis de Dijon" dans la loi sur les entraves techniques au commerce, et de permettre aux agriculteurs d'acheter leurs moyens de production meilleur marché.La ministre de l'économie s'est aussi prononcée pour de nouveaux efforts afin de supprimer les entraves à la concurrence dans le secteur de la santé. Elle souhaite également une réduction des prix de l'itinérance ("roaming") dans les services de télécommunications, grâce à la collaboration avec les pays de l'UE.La loi sur la surveillance des prix est entrée en vigueur le 1er juillet 1986. Elle résulte du succès, en 1982, d'une initiative populaire lancée par les organisations de consommatrices. Le peuple l'avait préférée à un contre-projet limitant la surveillance aux périodes de fort renchérissement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.