La Suisse est toujours plus visée par les cybercriminels

BERNE - La Suisse est toujours la cible des cybercriminels opérant à l'échelle internationale. Les tentatives de tromper la clientèle d'instituts financiers se multiplient et l'espionnage économique fleurit, selon un rapport portant sur le 1er semestre 2006.Des courriels de hameçonnage (extorsion de données confidentielles en usant de la bonne foi des internautes) rédigés en allemand ont fait leur apparition. Les pirates recrutent en outre désormais en Suisse de faux agents financiers, chargés de transférer à l'étranger l'argent escroqué, a indiqué la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sécurité de l'information.Pour la première fois, des cas d'espionnage économique menés à l'aide d'Internet et ciblés contre des entreprises suisses ont été observés. Les attaques venaient d'Extrême-Orient. Les pirates exploitent toujours plus les failles de sécurité des applications, comme les programmes de traitement de texte ou les logiciels antivirus.Les réseaux de zombies (réseaux d'ordinateurs infectés par des programmes malveillants et contrôlés à distance) représentent un autre danger. Ils sont impliqués aujourd'hui dans presque toutes les activités criminelles sur la Toile. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.