La sexologie, un thème de séminaire qui a du succès

DAVOS - Les grands patrons réunis au Forum économique mondial de Davos ont été les plus assidus à un séminaire sur la sexologie. Il a eu plus de succès que des tables rondes sur la crise de l'énergie ou sur l'économie florissante de la Chine.Le séminaire de la sexologue new-yorkaise Dagmar O'Connor a été si plébiscité qu'il a été le seul à être reprogrammé, ce qui n'a pas été le cas pour les 240 autres débats tout au long des cinq journées du WEF. "J'ai été surprise de voir des gens ouverts et très désireux de parler de leurs relations intimes", a déclaré Mme O'Connor."Ce que je constate, c'est que les gens sont tellement pris par leur vie professionnelle qu'ils n'ont pas de temps pour le sexe", a-t-elle ajouté. Elle a noté que les questions lors de sa première séance à Davos avec une cinquantaine de personnes ont porté sur l'homosexualité, les abus sexuels, la ménopause, la lubrification des organes génitaux ou la manière d'entretenir une union.Il apparaît que les hommes présents à Davos sont comme tous les autres patrons dans le monde: "ils font un parallèle entre vie professionnelle et puissance sexuelle", a ajouté Mme O'Connor. En revanche, il est difficile pour les femmes d'être à la fois mère, femme active et amante.Ses conseils aux couples sont assez simples, reconnaît-elle : passez plus de temps ensemble, "prenez une baby-sitter et sortez". Elle suggère aussi que le couple passe 90 minutes trois fois par semaine en tête à tête, et se touche simplement. Enchantée de sa première visite à Davos, elle aimerait "revenir l'année prochaine". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.