La résistance aux antibiotiques croît en Suisse: 80 morts par année

BERNE - De plus en plus de maladies bactériennes ne peuvent plus être soignées par des antibiotiques en Suisse. Cette résistance provoque chaque année un millier d'infections graves, dont plus de 80 mortelles. Elle coûte des dizaines de millions de francs."Si nous ne prenons pas de mesures, le problème des résistances aux antibiotiques pourrait devenir rapidement une menace importante pour la population", selon Kathrin Mühlemann de l'Institut des maladies infectieuses de l'Université de Berne, citée dans un communiqué du Fonds national suisse (FNS).Plusieurs espèces de bactéries sont en cause, telles les staphylocoques ou les Eschericia coli. Elles peuvent entraîner des infections très graves comme des septicémies (empoisonnement du sang) ou des pneumonies. Les thérapies sont alors rendues difficiles voire impossibles, indique le FNS.Un autre problème est que ces germes, parfois multi-résistants, ne se limitent plus au seul secteur hospitalier. "Ils peuvent se disséminer sans entrave parmi la population", affirme Mme Mühlemann qui précise qu'en Suisse, c'est encore heureusement très rare, contrairement à ce qui se passe aux Etats-Unis. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.