La procédure de stockage des déchets radioactifs jugée trop lente

BERNE - Thomas Ernst, le directeur de la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra), invite Moritz Leueberger à accélérer la recherche d'un lieu de stockage pour les déchets radioactifs. Le délai prévu est trop long, selon M. Ernst.D'après le planning proposé par le Conseil fédéral, l'objectif est de disposer d'un dépôt pour les déchets hautement radioactifs à l'horizon 2040. Il faut accélérer, a dit le directeur de la Nagra dans une interview publiée par la "NZZ am Sonntag".Il lui semble que le Département de M. Leuenberger rechigne à véritablement empoigner ce dossier. Le directeur de la Nagra demande que l'Office fédéral de l'environnement soit mieux doté en personnel, affecté à la recherche d'un site définitif de stockage. La Nagra aimerait avoir trouvé un dépôt en 2015 déjà et déposé une demande d'autorisation.M. Ernst souhaite que les débats concernant le stockage des déchets radioactifs soient distincts de ceux menés sur la construction de nouvelles centrales nucléaires en Suisse. La Nagra fera toutefois en sorte que suffisamment de place soit réservée pour les déchets des futures centrales.Le responsable de la Nagra a assuré que le financement des travaux de sécurisation des lieux de stockage est assuré. Le budget est évalué à six milliards de francs et M. Ernst se dit convaincu que ce montant sera suffisant. Le coût des transports des déchets sera assuré par les centrales nucléaires elles-mêmes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.