La caisse unique est un monstre non-démocratique selon Couchepin

BERNE - "Machine à provoquer la hausse des coûts, monstre non-démocratique, gigantesque gaspillage": Pascal Couchepin a ouvert les feux contre la caisse maladie unique. Selon le conseilller fédéral, il n'est pas nécessaire de bouleverser le système de santé.Le ministre de la santé a justifié sa présence devant la presse juste avant les Fêtes, alors que l'initiative "pour une caisse maladie unique et sociale" sera soumise en votation le 11 mars, par une nécessité de recentrer le débat. Les attaques de la gauche cette semaine contre le financement de la campagne par les assureurs sont "intéressantes mais secondaires", d'après lui.La caisse unique supprimera toute concurrence, et donc toute incitation à l'innovation. Les assurés ne pourront plus changer de caisse si les prestations ou les primes ne les satisfont plus. Finies aussi les franchises ainsi que les formes d'assurances permettant des rabais de primes et des incitations à économiser.Aucune réduction des coûts n'est garantie en contre-partie. Si Migros, Coop et Denner fusionnaient, les prix des aliments ne baisseraient pas pour autant, a souligné le ministre à titre d'exemple. Les frais administratifs (5,4% des dépenses en 2005) ne diminueront en outre pas forcément.Le chef du Département fédéral de l'intérieur s'en est aussi pris au nouvel impôt que représenteraient des primes fixées selon le revenu et la fortune. La classe moyenne en fera les frais. Il y aura en effet un plafond, selon le ministre. Car "avec des primes à 30 millions de francs, je doute qu'il y ait beaucoup de Johnny Halliday qui viennent à Gstaad".Enfin, Pascal Couchepin s'est attaqué au transfert des actifs et des passifs des assureurs existants à la caisse unique exigé par l'initiative dans un délai de trois ans. Il risque bien de ne rien rester. Afin s'attirer le plus de clients pour les complémentaires, les assureurs auront tout intérêt à vider leurs réserves entretemps avec des offres alléchantes pour l'assurance de base. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.