Jura: l'ex-caissier communal de Courgenay libéré à tort arrêté

PORRENTRUY - L'ex-caissier communal de Courgenay (JU), libéré à tort par les autorités pénitentiaires jurassiennes, a été arrêté. L'interpellation a eu lieu aux Emibois lors d'un contrôle de circulation. L'homme condamné à dix ans de prison pour viol, n'a pas opposé de résistance.La Cour criminelle du canton du Jura avait lancé mercredi soir un mandat d'arrêt contre l'ex-caissier. A la suite d'un cafouillage entre le Service cantonal de l'inspection et de l'exécution des peines et la Cour criminelle, l'ancien caissier avait été libéré vendredi soir.Le Service cantonal de l'inspection et de l'exécution des peines avait réagi de manière précipitée après avoir appris que le Tribunal fédéral (TF) avait partiellement accepté un recours de l'ex-caissier contre sa condamnation par la Cour criminelle.Président de cette cour, le juge Gérard Piquerez stigmatise la bavure. Il indique que le TF n'a accepté le recours de l'ex-caissier que sur un point secondaire, selon les informations qu'il a pu obtenir. L'essentiel de l'arrêt de la Cour criminelle a été maintenu.Chef du Service cantonal de l'exécution des peines, Jean Kistler renvoie la balle à la Cour criminelle. Même si l'ex-caissier ne devait être rejugé que sur un point mineur, c'est dans son ensemble que l'arrêt de la Cour criminelle a été annulé. "Nous n'avions donc plus de base formelle permettant de le maintenir en détention", a-t-il déclaré à la Radio Suisse romande.L'homme recherché par la police n'a pas opposé de résistance lors de son arrestation, a précisé le procureur général. Il doit être reconduit dans sa cellule à la prison de Porrentruy (JU).Agé de 58 ans, l'ex-caissier a été libéré vendredi à 19h30. Il avait été condamné le 17 mars dernier à dix ans de réclusion pour viol, contraintes sexuelles et lésions corporelles graves sur une apprentie.Les faits s'étaient produits lorsque la victime travaillait au service de l'administration communale de Courgenay, en Ajoie. Les premiers abus sexuels avaient commencé en 1993. Ils s'étaient poursuivis pendant plusieurs années. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.