Jura: le PS renonce à défendre son 2e siège au gouvernement

DELéMONTSAIGNELéGIER - Le Parti socialiste renonce à présenter un second candidat lors du 2e tour des élections au gouvernement jurassien. La ministre Elisabeth Baume-Schneider sera donc seule en lice. Le PS perdra l'un de ses deux sièges à l'exécutif.A l'unanimité, le Congrès a décidé à Saignelégier de soutenir la candidature unique d'Elisabeth Baume-Schneider. Il a suivi la recommandation du comité directeur qui a estimé que le retard de leurs candidats sur le 5e, le PDC Philippe Receveur, rend improbable l'élection d'un second socialiste."Le peuple jurassien n'a pas cautionné nos choix", a expliqué le conseiller aux Etats Pierre-Alain Gentil pour justifier la décision du comité de ne pas lancer un 2e candidat. "On a perdu, il faut le reconnaître". M. Gentil répondait ainsi à plusieurs militants qui avaient dénoncé la stratégie du comité directeur.Les candidats socialistes, Pierre-André Comte, Benoit Gogniat et Lucienne Merguin Rossé ont annoncé avant le Congrès qu'ils ne se représentaient pas au 2e tour. "Relevons nous, soyons digneset unis", a lancé visiblement émue la ministre Elisabeth Baume-Schneider aux nombreux militants.Auparavant, la présidente du PSJ Marlyse Fleury a souligné que les objectifs du parti n'avaient pas été atteints. "L'échec est évident. Il est collectif et il nous impose de réaliser dans un proche avenir une profonde remise en question des structures du parti et des liens avec les militants", a estimé Mme Fleury.Durant le Congrès, l'annonce a été faite que le candidat de la gauche alternative Pierluigi Fedele se présentait à 2e tour le 12 novembre. Le popiste avait clairement laissé entendre en cours de journée qu'il serait candidat si le PS ne présentait qu'un seul candidat, en l'occurence Elisabeth Baume-Schneider.Agé de 33 ans, M. Fedele a terminé au 10e rang à l'issue du 1er tour. Il avait annoncé qu'il ne se représentait pas afin de ne pas disperser les voix de la gauche. Une décision qu'il a toutefois reconsidérée après l'annonce des socialistes qu'ils ne défendront pas leur second siège acquis il y a quatre ans.Le Congrès socialiste ne s'est pas prononcé sur un soutien au candidat CS/POP. Le comité directeur se penchera sur cette question. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.