Jamais autant de voyageurs, mais une perte pour les CFF en 2005

BERNE - Les CFF n'ont jamais transporté autant de voyageurs et de marchandises qu'en 2005. Pourtant le groupe a essuyé une perte de 166,3 millions. D'importantes provisions pour renflouer la caisse de pensions et les difficultés de CFF Cargo sont en cause.Un an plus tôt, l'ex-régie avait encore dégagé un bénéfice de 42,6 millions de francs, malgré la provision de 150 millions pour la caisse de retraite dont le manque de réserves avait nécessité une intervention d'urgence. Mais en 2005, en plus d'une nouvelle provision pour le 2e pilier, de 94 millions, le groupe a dû faire face aux pertes de CFF Cargo.Celles-ci ont atteint 55,7 millions de francs, sur un chiffre d'affaires de 957,2 millions, en baisse de 6,8%, ont indiqué les CFF. Cette mauvaise situation a d'ailleurs fait réagir les CFF qui ont restructuré leur société de transport de marchandises avec l'objectif de réduire les dépenses de 8% d'ici 2007. Une réorganisation qui aura coûté près de 110 millions.L'objectif pour les CFF est d'absorber toujours davantage de marchandises en étant plus efficace, notamment en comblant le recul des prestations en trafic interne de wagons isolés (-8,8%). L'an dernier, ils ont transporté 11,48 milliards de tonnes nettes par kilomètre, soit une hausse de 13,4% par rapport à 2004.Pour le trafic voyageurs, 2005 a aussi coïncidé avec des investissements importants, liés à l'entrée en vigueur de Rail 2000. Une extension de l'offre qui a engendré des coûts supplémentaires d'exploitation et d'entretien, notent les CFF.Mais comme pour les investissements réalisés en faveur du trafic international de marchandises, les effets de cet engagement financier ne se feront sentir "qu'avec un certain retard; 2005 aura été une année de transition", écrivent les CFF dans leur communiqué.Le nouvel horaire Rail 2000 a en revanche déjà influencé la fréquentation du chemin de fer. Ainsi près de 276 millions de passagers ont emprunté les CFF l'an dernier (+8,8% par rapport à 2004), un record. Une telle fréquentation a engendré un revenu de 2,07 milliards de francs, soit 11% de plus qu'un an plus tôt.Au final, les comptes 2005 des CFF présentent un chiffre d'affaires qui est resté stable. Le produit d'exploitation a été de 7,087 milliards de francs (+1,1% par rapport à 2004) et les charges de 7,107 milliards (+5,2%). /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

17.07.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.