Intempéries en Suisse: plus de 1000 demandes à la Chaîne du Bonheur

BERNE - Six mois après les intempéries du mois d'août 2005 qui ont balayé une grande partie de la Suisse, la Chaîne du Bonheur s'attend à un total d'environ un millier de demandes d'aide. Les 49,2 millions de francs récoltés ne devraient pas suffire."Les demandes de communes financièrement faibles ne pourront plus être prises en compte", a indiqué à l'ATS le porte-parole de la Chaîne Roland Jeanneret. A ce jour, 168 demandes pour 1,2 million de francs ont été acceptées. Il s'agit là de l'aide d'urgence et transitoire, quasiment terminée.Entre 800 et 900 nouvelles demandes d'aide subsidiaires sont à l'étude ou encore attendues. La majeure partie de l'aide de la Chaîne du Bonheur vient en effet compléter d'autres sources de financement (assurances, fonds pour dommages non assurables, subventions ou dons directs).Pour assurer une bonne répartition de l'aide, des commissions ad hoc ont été mises sur pied dans tous les cantons. Leur travail est rendu difficile par le fait que tous les dons directs aux privés, aux corporations, aux entreprises et aux communes doivent dans un premier temps être évalués et coordonnés avec les autres subventions.La Chaîne du Bonheur n'intervient ensuite que lorsque les coûts restant à charge des privés, des entreprises familiales ou des communes à faibles revenus ne peuvent être financés par d'autres sources. Ainsi, elle a accordé récemment à une commune de l'Oberland bernois une avance d'un million de francs.La finalisation de tous les décomptes peut prendre plusieurs années. Mais il semble d'ores et déjà que les 49,2 millions de francs récoltés depuis août dernier ne couvriront pas les demandes. Autorités et assureurs estiment l'ensemble des dégâts à environ 2,5 milliards de francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.