Grippe aviaire: producteurs et vétérinaires se veulent rassurants

BERNE - Malgré l'apparition d'un premier cas de grippe aviaire en Suisse, producteurs et vétérinaires se veulent rassurants, jugeant les mesures prises suffisantes. Une grande discipline sera néanmoins nécessaire chez les aviculteurs.L'Union suisse des paysans (USP) ne voit pas de raison pour l'instant d'aller au-delà du confinement des volailles déjà en vigueur depuis lundi dernier. Avec cette mesure, la Suisse est bien préparée à l'arrivée de la grippe aviaire. Les standards d'hygiène sont très élevés parmi les éleveurs de volaille professionnels en Suisse, a souligné pour sa part Verena Steiger, porte-parole d'Optigal.Cette filiale de Migros est le principal producteur de viande de volaille (poulets et dindes) en Suisse. Le grand distributeur a enregistré une baisse de ses ventes de 15-20% ces derniers temps.Mme Steiger a expliqué par exemple que l'utilisation de pédiluves pour la désinfection des chaussures était la règle depuis longtemps dans ces exploitations. Elle juge ainsi "très faible" le risque de propagation aux grands élevages. Le risque se situerait plutôt dans les petites exploitations, où les mesures d'hygiène sont moins sévères, selon elle.Charles Trolliet, président de la Société des vétérinaires suisses, admet que l'accès à des tiers est plus facile dans une petite exploitation. Il a néanmoins estimé que les aviculteurs sont conscients des risques et feront tout pour éviter une propagation de l'épizootie.Il a relevé qu'il n'y avait pas d'autres mesures à prendre actuellement, outre le confinement et les zones de protection et de surveillance. L'abattage préventif et la vaccination, qui pourrait même favoriser l'implantation de la maladie en "cachant" le virus, ne sont pas à l'ordre du jour.M. Trolliet a ajouté que le message numéro un à faire passer est que le risque pour l'instant est essentiellement économique (pour la branche avicole). Il n'y a pas encore de problème de santé publique pour l'homme, a-t-il rappelé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.