Genève: les squatteurs du "Rhino" recourt au Tribunal fédéral

GENÈVE - Les habitants du squatt "Rhino", à Genève, ont saisi le Tribunal fédéral dans l'espoir de faire annuler l'ordre d'évacuation prononcé par le procureur. Selon eux, leur expulsion serait illégale, car fondée sur aucun jugement exécutoire. "En Suisse, quiconque entend priver par la force une personne du logement qu'elle occupe doit être au bénéfice d'un titre exécutoire", écrit l'Association Rhino dans un communiqué diffusé mardi soir. "Or, aucune procédure en évacuation n'a été engagée devant un tribunal compétent". L'ordonnance d'évacuation émise le 19 octobre est donc "illégale", selon les squatteurs. Les habitants du "Rhino", qui ont jusqu'au 22 novembre pour vider les lieux, ont saisi le TF d'un recours de droit public demandant l'annulation de l'ordonnance. Ils ont également demandé au Conseil d'Etat d'intervenir pour faire suspendre la procédure d'évacuation en attendant une décision de Mon Repos. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.