Genève durcit la réglementation cantonale sur les chiens dangereux

BERNE - Le Conseil d'Etat genevois durcit la réglementation cantonale concernant la détention de chiens dangereux. Le propriétaire d'un animal à risque devra notamment être titulaire d'une assurance responsabilité civile, comme à Zurich.Le gouvernement réagit ainsi au drame qui a vu un enfant d'un an et demi se faire défigurer par un pitbull il y a dix jours au parc La Grange. Mais la marge de manoeuvre du Conseil d'Etat est actuellement extrêmement réduite, car aucune base légale n'existe pour l'instant, tant au niveau fédéral que cantonal. Une loi est bien à l'étude au parlement genevois, mais elle ne sera pas adoptée avant plusieurs mois.Le gouvernement genevois doit aussi composer avec une législation fédérale sur la protection des animaux très contraignante, qui ne lui permet pas de prendre "des mesures à l'emporte-pièce"."Nous avons renforcé les éléments contenus dans le règlement transitoire" entré en vigueur en avril dernier, a expliqué le président du Conseil d'Etat, Pierre-François Unger. Le canton de Genève compte à ce jour environ 30'000 chiens, soit plus que le nombre d'enfants inscrits à l'école primaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.