Genève-Lausanne: le Conseil fédéral ne prévoit pas de 3e voie

BERNE - Sans surprise, la 3e voie CFF entre Genève et Lausanne n'apparaît pas dans la liste, mise en consultation, des mesures de développement de l'infrastructure ferroviaire. Cinq milliards leur seront consacrés d'ici 2030, répartis dans toutes les régions.Pour répondre au trafic dans la région lémanique, le Conseil fédéral se limite à la réalisation d'une quatrième voie entre Lausanne et Renens ainsi qu'à des mesures "d'augmentation du rendement dans le noeud de Lausanne et dans la région de Genève". Prévue dans la 2e étape de Rail 2000, la 3e voie entre Renens et Coppet n'est plus retenue.Les cinq milliards nécessaires à la réalisation de la trentaine de mesures prévues représentent le solde du fonds de 30,5 milliards pour les projets d'infrastructure des transports publics. Ce fonds FTP englobe les NLFA, Rail 2000, le raccordement au TGV et les mesures anti-bruit.Selon l'Office fédéral des transports (OFT), ces 5 milliards (valeur 2005) seront disponibles. Suivant l'évolution des coûts des autres projets, ce montant devra toutefois encore être légèrement modifié, précise le Département fédéral des transports.Près de trois milliards de francs seront investis en Suisse occidentale, sur le Plateau et dans le nord-ouest du pays. Un milliard servira à la région zurichoise et en Suisse orientale. Enfin 800 millions seront engagés entre Zurich et Lucerne ainsi que dans la région du Gothard.Ces investissements ont pour objectifs de réduire les temps de parcours entre la Suisse occidentale et la Suisse orientale d'une demi-heure. Bienne, Delémont et Lausanne, en Suisse romande, constitueront des noeuds ferroviaires, permettant de raccourcir les temps de battement et d'améliorer les correspondances. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.