Fribourg: le Musée Gutenberg a rouvert ses portes après deux ans

FRIBOURG - C'est reparti pour le Musée Gutenberg de Fribourg. Après un premier essai malheureux lancé en 2000, le musée suisse des arts graphiques et de la communication a rouvert ses portes en grande pompe en présence d'une centaine d'invités. Le musée, qui a été fondé il y a cent ans, n'est pas à une péripétie près. Il a connu plusieurs localisations, dont le Kornhaus à Berne. Depuis novembre 2000, il est établi à Fribourg dans des bâtiments anciens superbement rénovés. La beauté des lieux et la richesse des collections n'ont pas suffi à assurer la pérennité de la première période fribourgeoise. Etranglé par les difficultés financières, le musée a fermé ses portes en janvier 2003; à la fin de la même année, il déposait son bilan. L'association des amis du musée ne s'est pas avoué vaincue et a réussi à convaincre l'Association suisse pour la communication visuelle (Viscom) de le racheter. En juin dernier, l'organisation patronale de l'industrie graphique acceptait de débourser 2,3 millions pour acquérir la bâtisse. L'ambiance était jeudi après-midi à l'optimisme. Lors de son discours inaugural, le président du Musée Gutenberg Willy Haderer a souligné l'importance du maintien d'un lieu de rencontre, à l'échelle nationale, avec la riche histoire de l'art d'imprimer. Il a également mis l'accent sur la grande disponibilité des nouveaux responsables pour conduire le musée vers le succès. Selon lui, il s'agit de ne pas répéter les erreurs commises dans le passé et qui ont amené à la fermeture du musée. Pour les nouveaux responsables, il ne fait aucun doute que la pérennité et le développement futur du musée passent par un contrôle des coûts rigoureux. Il s'agira aussi de s'orienter vers de nouvelles sources de financement dans le domaine du sponsoring culturel. Le syndic de Fribourg Jean Bourgknecht a de son côté évoqué l'importance de cette institution pour l'offre culturelle et touristique de la ville. La nouvelle directrice du musée, Dominique Chappuis Waeber, dont le nom a été révélé au cours de la cérémonie, s'est pour sa part réjouie de relever le grand défi qui l'attend. Agée de 40 ans, originaire de Tavel (FR), Mme Chappuis a été auparavant chef du marketing et sponsoring d'un journal quotidien. Elle dispose d'une formation en économie d'entreprise. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

30.10.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.