Formation: un "oui" quasi soviétique en faveur de l'harmonisation

BERNE - Les Suisses ont plébiscité à 85,6% les articles constitutionnels sur l'éducation et la formation qui obligent les cantons à coordonner leurs systèmes éducatifs. Le scrutin n'a toutefois pas déclenché les passions, la participation n'atteignant que 27,23%.Un peu plus de 1,137 million de citoyens ont dit "oui" aux articles constitutionnels qui visent à créer un espace éducatif homogène et de qualité, de l'école primaire à l'université en passant par les filières professionnelles et la formation continue. Si les cantons n'arrivent pas à se mettre d'accord, une disposition autorise la Confédération à intervenir.L'harmonisation devrait notamment porter sur l'âge d'entrée à l'école, les objectifs des niveaux d'enseignement et sur les règles de passage d'un niveau de formation à l'autre.Face à l'unanimité des partis sur cette votation, les quelques opposants déclarés, émanant surtout des milieux fédéralistes comme la Ligue vaudoise, de la droite dure et de l'extrême gauche n'auront pas réussi à faire entendre leurs voix. Ils n'ont été suivis que par 191'600 citoyens.Les Bernois se sont montrés les plus enthousiastes avec 92,9% de suffrages favorables. Ils sont suivis, dans un mouchoir de poche, par les Neuchâtelois et les Vaudois, avec respectivement 92,6% et 92%. La barre des 90% a aussi été franchie à Bâle-Ville (92,1%), Soleure (91,4%) et Bâle-Campagne (90,7%). Le Jura (89,4%) est talonné par Fribourg (88,8%).Les Genevois ont donné leur aval par 85,1% et les Valaisans par 82,7%. La plupart des cantons alémaniques, y compris ceux réputés conservateurs et soucieux des prérogatives cantonales, ont apporté leur soutien dans des proportions analogues.Le Tessin, où le camp rose-vert et les syndicats ont appelé à voter "non", et Appenzell Rhodes-Intérieures se distinguent. Ils sont lanterne rouge, avec seulement 59,7% et 59,2% de "oui". Tous les cantons ont approuvé l'objet. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.