Exposition consacrée au recul des glaciers au Musée Alpin

BERNE - La fonte des glaciers en Suisse est un phénomène que personne ne conteste. Pour mesurer l'importance de cette évolution, le Musée Alpin Suisse à Berne présente des archives photographiques qui illustrent ce recul du paysage glaciaire alpin.Intitulée "Glaciers sous serre", cette exposition entend attirer l'attention du public sur cette évolution dramatique, ont expliqué les responsables du musée. Les visiteurs sont donc appelés à réfléchir aux causes et conséquences de cette mutation du domaine glaciaire.Les glaciers comptent parmi les indicateurs les plus importants et les plus rapides des changements climatiques. Ils jouent souvent un rôle de "mémoire" du climat, relève le Musée Alpin Suisse. Tout le monde a pu constater la fonte des glaciers en comparant des cartes postales d'un même lieu prises à un siècle d'intervalle.Les photographies et les cartes postales ont été complétées par des photos actuelles de chaque site pour constater l'évolution du paysage. D'autres volets de cette exposition, ouverte jusqu'au 25 mars 2007, sont consacrés à l'influence des glaciers sur la vie quotidienne.L'exposition présente également un phénomène directement lié au recul des glaciers: la découverte d'objets libérés par les glaces. Ces vestiges livrent des enseignements imortants pour l'étude des modes de vie d'antan.Depuis le milieu du 19e siècle, les glaciers alpins reculent à une vitesse inconnue jusqu'alors. Entre 1850 et 1975, ils ont perdu en moyenne un tiers de leur superficie et la moitié de leur volume. Depuis lors, entre 20 et 30% du volume de glace a encore fondu. L'été 2003 est responsable de la fonte de 5 à 10% des réserves.La perte de volume des glaciers est due à la chaleur et au fort rayonnement solaire des mois d'été. A cela s'ajoute la pauvreté des chutes de neige. Des scientifiques s'attendent à ce que les Alpes perdent trois quarts de leurs glaciers actuels d'ici à 2050, ont souligné les auteurs de l'exposition.Pour la période 2004-2005, sur les 91 glaciers suisses observés, 84 ont reculé alors que sept autres n'ont pas bougé. Le repli le plus fort de la langue glaciaire a été enregistré au Triftgletscher (BE) avec 216 mètres. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

30.10.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.