Elections cantonales jurassiennes: deux ministres sortants en tête

DéLEMONT - Le 1er tour de l'élection au gouvernement jurassien débouche sur un ballottage général. Les ministres sortants Laurent Schaffter (PCSI) et Elisabeth Baume-Schneider (PS) terminent en tête comme prévu. Le radical Michel Probst crée la surprise en arrivant 3e.Le ministre chrétien-social indépendant (PCSI) Laurent Schaffter occupe la première place avec 12'800 voix et frise la majorité absolue avec 47% des suffrages. Il passe devant la ministre socialiste Elisabeth Baume-Schneider créditée de 12'588 voix (46,4% des suffrages). Quant au candidat libéral-radical Michel Probst, il totalise 11'015 voix (40,6% des suffrages).Le maire de Coeuve devance ainsi le favori du PDC Charles Juillard qui recueille 9878 voix. A la 5e place, le PDC Philippe Receveur est distancé avec ses 7867 voix. Il emmène un tir groupé démocrate-chrétien formé de Philippe Receveur (7867 voix), d'Anne Seydoux-Christe (6361 voix) et de Gabriel Willemin (5736 voix).Le premier socialiste, le secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien Pierre-André Comte, arrive 8e. Avec 5095 voix, il l'emporte d'un courte tête sur son co-listier Benoît Gogniat (5076 voix).Les radicaux semblent bien placés pour reconquérir le siège perdu il y a quatre ans. Aux dépens de quel parti: telle est la question du second tour. Seuls les deux meilleurs candidats du PS et du PDC devraient être présents le 12 novembre pour le 2e tour. Le dépôt des listes pour ce 2e tour est fixé à mercredi.Trois ministres sur cinq ne se représentaient pas dimanche: les deux élus PDC, Jean-François Roth et Gérald Schaller, ainsi que le socialiste Claude Hêche. L'actuel gouvernement de centre gauche compte 2 PS, 2 PDC et 1 PSCI.Cette élection très ouverte a fait grimper la participation à 51,9% au 1er tour. En 2002, le premier tour n'avait réuni que 51% des votants. On est cependant loin des premiers tours de 1998 (55,2%) ou de 1994 (58%).Les résultats définitifs pour le parlement ne sont pas attendus avant minuit. Mais la droite semble être en mesure de conserver sa majorité. Quant aux Verts, ils pourraient profiter de leur élan national pour faire leur entrée au législatif. Le score de l'UDC, qui ne compte que deux élus sur 60, est aussi attendu avec intérêt. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.