Elections cantonales : 1690 candidats en lice à Berne

BERNE - Un nombre record de candidats sont en lice pour les élections au Grand Conseil bernois malgré la réduction de 200 à 160 du nombre de sièges. Ce scrutin s'annonce également très indécis en raison du passage de 27 à 8 du nombre de cercles électoraux.Au total 1690 candidats sont en course pour décrocher l'un des 160 sièges au parlement lors des élections du 9 avril, a annoncé lundi la chancellerie lors du dépôt des listes. Il y a quatre ans, 1620 candidats étaient en lice. Pour le Grand Conseil, 105 listes ont été déposées. La proportion des femmes atteint 33,6 % (35,2 % en 2002).Le Jura bernois ne sera pas touché par la réduction du nombre de sièges au parlement. Il continuera à conserver ses 12 députés grâce à une garantie constitutionnelle. Le poids politique des districts francophones, qui ne constituent plus qu'un seul cercle électoral, sortira donc renforcé de ces élections.La députation du Jura bernois compte trois UDC, trois radicaux, trois socialistes et trois autonomistes. Sur les 12 sortants, seul un élu UDC ne se représente pas. Le Jura bernois représente 5,3 % environ de la population totale du canton.Les francophones du district de Bienne (Bienne et Evilard) sont intégrés dans le cercle électoral bilingue Bienne-Seeland. Ils ont obtenu la garanti d'avoir trois représentants au Grand Conseil. Ce sont donc les candidats alémaniques qui feront les frais de cette réduction de la taille du parlement.Plus fort parti au Grand Conseil bernois, l'UDC s'était opposée à ce découpage. Le parti agrarien plaidait pour un découpage en 14 régions. Il estime que des cercles électoraux trop importants vont pénaliser ses candidats. Les petits partis peuvent mieux profiter du système proportionnel dans de grands cercles électoraux.Pour la première fois, les électeurs des districts de Coutelary, de Moutier et de La Neuveville désigneront également le 9 avril les 24 membres du Conseil du Jura bernois. Au total, 123 candidats sont en lice sur 19 listes. La plupart des candidats au Grand Conseil le sont également pour le Conseil du Jura bernois.Le Conseil du Jura bernois n'est pas un second parlement. Cette institution, dotée de pouvoirs en matière culturelle et scolaire, est issue de la loi sur le statut particulier entrée en vigueur en début de cette année. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.