Des milliers de spectateurs devant les écrans géants

BERN - Des milliers de personnes ont suivi le match Suisse-France sur les écrans installés à l'air libre dans certaines villes, dans les bars et les restaurants. Le match nul n'a pas donné lieu à un déchaînement de passions.A Genève, les deux principaux points de ralliement pour les amateurs du ballon rond ont été pris d'assaut. Une foule bigarrée et bon enfant de plusieurs milliers de personnes s'est massée sur la Plaine de Plainpalais. Au Stade de la Praille, la tribune d'une capacité de 6500 places ouverte au public a fait le plein.Les fans de la Nati, auxquels se mêlaient des groupes de supporters de la France, se sont également pressés sur les terrasses et dans les bistrots. De mémoire de Genevois, on avait jamais vu autant de maillots à croix blanche dans les rues de la ville. Le match nul obtenu par la sélection helvétique a donné lieu à quelques concerts de klaxon.A Lausanne, où le 2:0 des Italiens contre le Ghana avait été honoré par des dizaines de voitures claxonnantes la veille, seules quelques rares voitures décorées du drapeau suisse circulaient mardi soir au centre ville.Dans les rues de Berne, le résultat a été célébré en maints endroits presque comme une victoire. Des centaines de personnes ont suivi l'équipe suisse sur les écrans installés dans de nombreux restaurants et bars de la capitale fédérale.Ce sont surtout des Brésiliens et des Brésiliennes qui ont mis l'ambiance en dansant et en jouant au tambour, scandant "Hopp Schwiiitz". Au Stade de Suisse des centaines de personnes ont également suivi le match transmis depuis Stuttgart, a indiqué la porte-parole Marianne Gut.Comme la présidente du PDC et future conseillère fédérale Doris Leuthard, de nombreux supporters suisses ont préféré regarder le match à Stuttgart. Les CFF avaient d'ailleurs prévu trois trains spéciaux au départ de Berne, Zurich et Lucerne. "Ils étaient bien remplis et les gares aussi", a indiqué à l'ATS le porte-parole des CFF Jean-Philippe Schmidt. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.