Délégués de l'UDC: un "oui" clair à la 5e révision de l'AI

LUGANO - Les délégués de l'UDC, réuni en assemblée à Lugano, ont voté par 310 voix contre 1 en faveur de la 5e révision de l'assurance-invalidité (AI), soumise au peuple le 17 juin. "Elle ne va pas assez loin", a cependant estimé le conseiller national Toni Bortoluzzi.En outre, Ueli Maurer a critiqué la position du PS dans le litige sur la fiscalité entre Berne et l'Union européenne. Incapables de convaincre sur le plan national, les socialistes sont allés chercher ailleurs des appuis, a dénoncé le président de l'UDC.Les pressions conjointes de la gauche et de Bruxelles sont à considérer comme une attaque contre le coeur de la Suisse, la plus grande depuis la Deuxième Guerre mondiale. "La souveraineté fiscale n'est pas négociable", a-t-il rappelé. En cas de sanctions européennes, la Suisse doit adopter des mesures de rétorsion.Le Zurichois a procédé à un résumé de ce qui, à ses yeux, a fait le développement et la prospérité de la Suisse: la neutralité tout d'abord, que l'UDC défend sans compromis. La sécurité du droit et la propriété privée ensuite, mises en danger par les socialistes de tout bord, estime Ueli Maurer.S'exprimant sur la 5e révision de l'AI, contre laquelle un référendum a été lancé, Toni Bortoluzzi a affirmé qu'elle ne contenait pas d'innovations majeures. Elle va cependant montrer si le principe visant à favoriser la réinsertion peut être un succès.Par ailleurs, il n'est pas sûr que la réforme permette de faire des économies, selon M. Bortoluzzi. Au final, elle pourrait même coûter plus que ce qu'elle rapporte, et être infructueuse à résoudre le problème de fond rencontré par l'AI aujourd'hui: son financement.L'apport de fonds supplémentaires, qui sera discuté cette semaine au Parlement, est une erreur. "Tant que l'AI n'est pas assainie, une 6e révision agissant sur ses dépenses est indispensable", a dit le conseiller national. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.