Déchets hautement radioactifs: alternatives à Benken à étudier

BERNE - Le Conseil fédéral veut des alternatives à Benken comme site pour le dépôt destiné à accueillir les déchets hautement radioactifs. Il a refusé que les recherches de la Nagra ne se concentrent que sur le seul Weinland zurichois.Cela ne remet toutefois pas en question le fait que la gestion des éléments combustibles irradiés, des déchets hautement radioactifs vitrifiés et des déchets moyennement radioactifs à vie longue provenant des centrales nucléaires peut être réalisée en Suisse. Le gouvernement a en effet estimé que la faisabilité technique du stockage final est établie.La démonstration de cette faisabilité ne constitue ni une autorisation en matière de droit nucléaire, ni l'aboutissement de la procédure de sélection d'un site. Elle vise uniquement à prouver qu'il est, en principe, possible d'entreposer les déchets hautement radioactifs dans une couche géologique donnée. En prenant sa décision, le Conseil fédéral a confirmé que cette démonstration était apportée.La procédure de sélection de sites d'implantation, qui se déroulera en trois étapes, débutera en 2007. L'objectif est de disposer d'un dépôt pour les déchets hautement radioactifs en 2040 et d'un dépôt pour les déchets faiblement et moyennement radioactifs si possible avant cette date.Après des années d'étude des roches tant cristalline que sédimentaires, la Nagra (Société coopérative nationale pour l'entreposage des déchets radioactifs) a fait part de sa préférence pour l'opaline argileuse du Weinland zurichois dans l'optique du stockage définitif des déchets hautement radioactifs.Mais elle a également dû, à la demande du ministre de l'énergie Moritz Leuenberger, rédiger un rapport sur les options possibles. Présenté en 2005, ce document cite le pied sud du Jura argovien et soleurois, ainsi que les monts Bözberg et Lägeren. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.