Crash du Tornado: le pilote allemand volait à la bonne altitude

BERNE - Le pilote du Tornado allemand, qui s'est écrasé jeudi dans l'Oberland bernois, a suivi les recommandations de l'armée suisse et volait à la bonne altitude. Les conclusions des spécialistes allemands qui ont analysé les boîtes noires, contredisent les témoignages."Au stade actuel de l'enquête, ont peut exclure toute erreur en ce qui concerne l'altitude à laquelle l'appareil volait, sa vitesse et la direction prise", selon Manfred Wittig de la Luftwaffe. Et d'ajouter que l'enquête est menée en étroite collaboration avec la Suisse. Un rapport intermédiaire sur les causes de l'accident est attendu d'ici la fin de la semaine prochaine.Avant le décollage, le pilote avait reçu des recommandations pour le vol à moyenne altitude à la centrale d'opérations militaires des Forces aériennes suisses à Dübendorf (ZH). On considère qu'un avion se situe à moyenne altitude lorsqu'il vole entre 500 et 1000 mètres.Mais, selon les témoignages, le Tornado volait à environ 300 mètres d'altitude. Pour Manfred Wittig, les témoins oculaires peuvent avoir mal estimé l'altitude du Tornado.Dans cette région, les vols se déroulent généralement au-dessus de 500 mètres en raison des émissions de bruit, des parapentes et des deltaplanes. Le vol minimum prescrit par la loi se situe à 300 mètres d'altitude. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.