Conseil fédéral: Blocher, Couchepin et Merz ne seraient pas réélus

BERNE - Pascal Couchepin est le conseiller fédéral le moins aimé des Suisses. Selon un sondage, il ne récolterait que 31 % des voix si le peuple devait élire le gouvernement en 2007. Avec 37 et 48 %, Christoph Blocher et Hans-Rudolf Merz en seraient aussi évincés. Les quatre autres conseillers fédéraux ont le soutien d'une majorité de sondés, affirme un sondage du "SonntagsBlick". Micheline Calmy-Rey s'en tire le mieux: elle obtiendrait 73 % des suffrages si le Conseil fédéral était élu par le peuple. Actuellement, le gouvernement est élu par le parlement. Samuel Schmid rassemblerait 63 % des sondés, Moritz Leuenberger 57 % et Joseph Deiss 53 %. Les sondés n'ont toutefois pas eu à donner de nouveaux noms pour le Conseil fédéral. De plus, ils pouvaient se décider pour un ou plusieurs des conseillers fédéraux sortants. Mme Calmy-Rey arrive à nouveau en tête à la question de savoir qui fait le mieux son travail. 31 % des sondés la nomment. Elle est suivie de MM. Blocher (14 %) et Leuenberger (13 %). Les conseillers fédéraux Merz, Couchepin et Deiss ferment la marche. A la question de savoir lequel des Sept Sages fait le plus mal son travail, Christoph Blocher est cité par un tiers des personnes interrogées. Il est suivi par Pascal Couchepin (24 %), Moritz Leuenberger (11 %), Hans-Rudolf Merz (5 %), Samuel Schmid et Joseph Deiss (3 %). Le peuple est mécontent du comportement du Conseil fédéral. Trois quarts des sondés se prononcent pour la collégialité du gouvernement, mais estiment que celle-ci fonctionne mal actuellement. Seul 1 % des sondés trouve que la collégialité fonctionne très bien. Le sondage a été réalisé du 14 au 17 décembre 2005 par l'institut Isopublic. Il a été effctué auprès de 1005 personnes de Suisse alémanique et romande. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.