Conseil d'Etat vaudois: les écologistes lancent deux candidats

LAUSANNE - Les Verts vaudois ont décidé mercredi soir de lancer deux candidats pour l'élection au Conseil d'Etat de mars prochain. Réunis en assemblée extraordinaire, leurs délégués ont désignés le sortant François Marthaler et l'élu de Gland Philippe Martinet.Avec ce choix, la gauche part donc divisée au scrutin. Les Verts ont en effet refusé de suivre la volonté des socialistes et d'A gauche toute. Ceux-ci voulaient une liste unique de gauche avec les deux candidats roses, les sortants Pierre-Yves Maillard et Anne-Catherine Lyon, le popiste Josef Zisyadis et un seul Vert.Au vote, les écologistes ont choisi le double ticket à une large majorité, par 103 contre 33. La suprise a été grande car durant tout le débat plusieurs ténors, comme le syndic de Lausanne Daniel Brélaz, ont insisté sur la nécessité de ne présenter qu'un candidat, les risques de l'autre solution étants beaucoup trop grands.Malgré ces opinions de poids, les délégués ont suivi les arguments de ceux qui affirmaient qu'il ne fallait pas laisser passer cette occasion "historique" de faire "avancer une cause", comme l'a déclaré l'ancien conseiller national Laurent Rebeaud. D'autres ont dénoncé "les pressions" des socialistes qui n'auraient qu'un souci: briser l'élan des écologistes.Les Verts ont approuvé par ailleurs une plate-forme commune avec leurs alliés de gauche, tout en maintenant l'idée d'une liste unique. Si la gauche partira divisée, la droite a réussi elle à présenter une liste unique.Les radicaux aligneront le ministre des finances Pascal Broulis et la nouvelle venue Jacqueline de Quattro. Ils seront accompagnés du libéral Philippe Leuba et de l'UDC sortant Jean-Claude Mermoud. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.