Conseil des Etats: hausse des crédits à la formation et recherche

FLIMS - Les partisans d'une hausse d'au moins 6% des crédits à la formation et la recherche pour les années 2008-2011 ont obtenu le soutien du Conseil des Etats. Par 34 voix contre 5, celui-ci a adopté une motion en ce sens.Le Conseil fédéral propose d'augmenter l'enveloppe pour la formation, la recherche et l'innovation (FRI) de 4,5%. Or, pour atteindre l'ensemble des objectifs visés dans ce secteur, il faudrait une hausse de 10% selon la motionnaire Christiane Langenberger (PRD/VD), de 8% selon le gouvernement.Une hausse de 6% se veut un compromis tenant compte de la santé financière précaire de la Confédération. Elle ne permet que de maintenir le statu quo et exclut tout développement, a averti Mme Langenberger à la tribune."Les acteurs du domaine ne demandent pas une manne céleste. Ils veulent pouvoir remplir leur mission". Cela est d'autant plus important à l'heure où la Suisse doit faire face à forte concurrence. Et d'appeler le pays à de nouveau investir "de manière substantielle".L'adoption de cette motion ne constitue toutefois pas un chèque en blanc. Plusieurs orateurs, y compris ceux qui ont soutenu le texte, ont émis des critiques sur le fonctionnement et l'efficacité des hautes écoles.Ils ont notamment dénoncé le manque de synergies et de collaboration au niveau des universités. Ces dernières n'ont pas encore effectué leurs "devoirs", contrairement aux hautes écoles spécialisées (HES), a déploré Madeleine Amgwerd (PDC/JU).Le gouvernement, qui doit présenter ses propositions définitives cet hiver, ne semble pas près de fléchir. Un taux de 4,5% représente déjà une croissance "notable" des dépenses. Et d'indiquer dans sa réponse écrite qu'il attend des cantons qu'ils fassent également un effort financier accru dans ce domaine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.