Conflit OFC - Musée national: Andres Furger s'en va fin juin

ZURICH - En raison du conflit qui l'oppose à l'Office fédéral de la culture (OFC), le directeur du groupe Musée Suisse Andres Furger quittera son poste le 30 juin. Il continuera toutefois à travailler pour le Musée national de Zurich jusqu'à fin 2008.Le Conseil fédéral a approuvé la proposition du chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) de résilier d'un commun accord le contrat de travail d'Andres Furger, a-t-il indiqué dans un communiqué. Pascal Couchepin avait déjà annoncé fin mai le départ imminent du directeur du groupe Musée Suisse, mais avait indiqué que les modalités de son départ devaient encore être définies.Celles-ci sont maintenant connues. M. Furger continuera à mettre à disposition du groupe "ses compétences professionnelles dans le secteur des expositions". Il élaborera une stratégie pour les expositions du Musée national de Zurich, notamment pour l'aménagement de l'aile côté gare, où des travaux de rénovation sont en cours.Andres Furger s'est dit satisfait qu'une solution ait pu être trouvée malgré la querelle qui l'opposait à l'OFC. Il faut maintenant regarder vers l'avenir, a-t-il dit.M. Furger ne voit pas de problème à continuer à travailler pour le groupe Musée Suisse. La nouvelle mission qui lui a été confiée est clairement définie. Selon lui, il n'y aura pas de points de friction avec la nouvelle direction du Landesmuseum de Zurich.Depuis début avril, le torchon brûlait entre M. Furger et le directeur de l'OFC Frédéric Jauslin. Pour des questions de divergences sur l'avenir de la politique des musées, ce dernier a demandé à Pascal Couchepin de démettre Andres Furger de ses fonctions. Un tel coup de force n'a finalement pas été nécessaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.